JOYAU TOURISTIQUE

ET SI TOUT VENAIT DE LA TERRE ?

500 millions d’années ont façonné la terre du Beaujolais. Elle a connu, par exemple, la collision de supercontinents il y a plus de 350 millions d’années. Témoin et fruit de la plus grande histoire, elle offre aujourd’hui une nature nourrie, empreinte d’une histoire et de richesses millénaires. Singulière, la terre du Beaujolais est l’instigatrice d’une diversité rare. Identitaire, elle crée des savoir-faire, des architectures, des traditions. Généreuse, elle pousse l’art de vivre… Dans chaque pied de vigne !

UNE NATURE TELLEMENT PLURIELLE

Le beaujolais est composé de trois types de reliefs : le val de Saône, la zone viticole, entre pentes douces et vallées boisées, et les monts du Beaujolais, qui s’étendent à l’ouest et atteignent plus de 1 000 mètres d’altitude aux frontières de la région.

Cette diversité de reliefs, alliée à la géologie unique du Beaujolais, a créé des environnements naturels spécifiques. Landes, forêts, pelouses sèches, pâturages, tourbières… Là, dans cette multiplicité incroyable d’écosystèmes, vivent une faune et une flore endémiques du territoire, plurielles, colorées, chantantes, bruissantes… Pleines de vie !

À VOUS LA DÉCOUVERTE

À pied, à vélo, à cheval, en groupe… La randonnée, moyen de prédilection pour visiter Terre des Brouilly, ne manque pas d’itinéraires. Du circuit court, familial, au périple de plusieurs jours pour les plus téméraires, le territoire abonde de chemins pour aller à la rencontre de ses richesses.

Et pourquoi pas au fil de l’eau ! Les rivières, qui serpentent en lignes douces le long des coteaux beaujolais, invitent aux sports aquatiques (baignade, canoë, pêche…) ou à une paisible balade en bateau. À vous les jolis clapotis de l’eau ?

UNE NATURE TELLEMENT PLURIELLE

Le beaujolais est composé de trois types de reliefs : le val de Saône, la zone viticole, entre pentes douces et vallées boisées, et les monts du Beaujolais, qui s’étendent à l’ouest et atteignent plus de 1 000 mètres d’altitude aux frontières de la région.

Cette diversité de reliefs, alliée à la géologie unique du Beaujolais, a créé des environnements naturels spécifiques. Landes, forêts, pelouses sèches, pâturages, tourbières… Là, dans cette multiplicité incroyable d’écosystèmes, vivent une faune et une flore endémiques du territoire, plurielles, colorées, chantantes, bruissantes… Pleines de vie !

À VOUS LA DÉCOUVERTE

À pied, à vélo, à cheval, en groupe… La randonnée, moyen de prédilection pour visiter Terre des Brouilly, ne manque pas d’itinéraires. Du circuit court, familial, au périple de plusieurs jours pour les plus téméraires, le territoire abonde de chemins pour aller à la rencontre de ses richesses. Et pourquoi pas au fil de l’eau ! Les rivières, qui serpentent en lignes douces le long des coteaux beaujolais, invitent aux sports aquatiques (baignade, canoë, pêche…) ou à une paisible balade en bateau. À vous les jolis clapotis de l’eau ?

UN RICHE PATRIMOINE CULTUREL

Châteaux, églises, villages de caractère… Terre des Brouilly regorge de bâtiments historiques ! Là encore, la diversité géologique du Beaujolais pose son empreinte, et les variétés de pierres utilisées pour la construction traditionnelle, pleine de charme, créent une architecture remarquable.
Et des lieux de rendez-vous ! Car dans le Beaujolais, les habitations ne sont pas rassemblées en bourgs : dès qu’une surface de quelques hectares était défrichée et plantée de vignes, il y a 2 ou 3 siècles, une maison se dressait alors en bordure de vigne, créant un damier de parcelles parsemées de propriétés. Les croyances, les traditions et l’art de vivre sont alors l’occasion de rassemblements, fêtes, pique-nique, événements… Car voici l’un des plus précieux patrimoine du territoire : la convivialité.

SÉLECTION D’ITINÉRAIRES

CircuitsBrouilly et Les Étangs

Entre vignes et forêts, ces circuits alternent châteaux remarquables, tel que le château de la Chaize et ses jardins, et panoramas, notamment depuis le Mont Brouilly. Le circuit des Étangs (6 km) est d’un niveau facile, et le circuit Brouilly légèrement plus ambitieux (9 km).

La voie verte du Beaujolais

Véritable épine dorsale pour les balades, la voie verte du Beaujolais propose 15 km de pistes pour les déplacements doux. Une façon bucolique et sportive de découvrir des prairies verdoyantes, des bois luxuriants, des parfums de vendanges aux couleurs dorées de la vigne en automne…

La route des vins du Beaujolais

12 appellations d’origine contrôlée, 10 crus remarquables, dont les exceptionnels Brouilly et Côte de Brouilly, 140 km d’itinéraire… La route des vins du Beaujolais promet une belle escapade de saveurs et de dégustations.

Saint-LagerLe sentier du sommet

Cette boucle de 1,5 km raconte le Mont Brouilly en 7 étapes : son histoire, ses vignes, sa géologie, ses légendes… Dans un itinéraire court parsemé de panoramas. Plus long (3 km), le sentier des bois propose une découverte de la flore locale, tandis que les cyclistes préfèreront la boucle balisée « au pied du Mont Brouilly ».

Quincié-en-BeaujolaisLa balade de la source de Fayolle

3 kilomètres (300 mètres de dénivelés) de sentiers forestiers vous guident au sommet de la colline et au splendide panorama de la Croix de Saburin, avant une descente un peu abrupte vers la source.

 

DES SITES INCONTOURNABLES

Cercié

 

La chapelle romane Saint-Ennemond est bâtie sur un ancien site druidique. La légende raconte que Saint-Ennemond, le martyr auquel est dédié le culte de la chapelle depuis le XIIe siècle, protégeait les vendanges, guérissait les maux de dents et la diarrhée verte des nourrissons.

Le château de la Terrière, construit au XIVe siècle face au Mont Brouilly, se caractérise par un portail d’entrée avec mâchicoulis d’époque, sa tourelle ronde et la tourelle d’escalier à pans coupés.

Charentay


La Tour de la Belle-Mère
(35m de haut), a été érigée au XIXe siècle à la demande d’une belle-mère, soucieuse de surveiller les activités (réputées gaillardes) de son gendre dans les vignes.

Le château d’Arginy, et plus précisément la Tour « des 7 béatitudes ou de l’alchimie » fait l’objet d’une légende selon laquelle les Chevaliers du Temple y auraient séjourné et caché un trésor.

Odenas


Le château de la Chaize
constitue l’un des fleurons architecturaux du Beaujolais. Construit en 1674, il rassemble le gratin de l’époque, avec Mignard à la peinture, Le Nôtre pour les jardins et Mansard pour l’architecture.

L’église Saint-Pierre, adossée à la colline, est très marquée par l’évolution de la communauté villageoise à travers les siècles. Le choeur actuel, non concerné par les modifications et agrandissements successifs, reste un parfait témoin de l’église primitive romane.

Quincié-en-Beaujolais


Le château de La Palud
, construit au XVe siècle sur les bords d’une rivière, est particulièrement visible depuis le circuit de randonnée pédestre des 3 châteaux. Porte fortifiée, pigeonnier, tours rondes… Et le souvenir de Louis XI, de passage en 1482.

Le château de Varenne est un ancien château fort du XIe siècle, remanié au XVIe pour devenir une demeure seigneuriale. Fenêtres à meneaux, moulures gothiques, pierres sculptées, tours rondes aux toits coniques… Un chef d’oeuvre historique !

Saint-Étienne la Varenne


Le château des Tours
se distingue par une haute tour sarrazine cylindrique du XIIe siècle, et une seconde plus basse qui abrite une salle d’armes ornée d’une cheminée gothique.

L’église romane, datant du XIIe siècle, est stupéfiante ! À l’intérieur, les objets et statues donnés par la population s’entremêlent, témoins des valeurs de partage et de générosité qui règnent au village.

Saint-Lager


La chapelle Notre Dame du Raisin
, érigée au XIXe siècle, coiffe le Mont Brouilly, point culminant de Terre des Brouilly. Elle est consacrée à la Vierge, afin qu’elle détourne la grêle, les gelées et autres fléaux de la vigne.

L’église de Saint-Lager , telle une incroyable salle de bal, révèle un intérieur aux couleurs chatoyantes. Les peintures colorées sont l’oeuvre de Zacheo, peintre italien.

TRADITIONS ET FÊTES DE PAYS

La farfouille de Cercié (Pâques)

600 exposants et 1 500 bénévoles se rassemblent sur plus de 4 km d’exposition, afin de créer la seule brocante de la région le lundi de Pâques. Les bénéfices participent au financement des activités périscolaires de l’école.

Les sixphonnés du Mont Brouilly

Cette randonnée permanente est un joli défi pour les cyclistes amateurs de belle nature : peu d’altitude, des pentes de belle facture, la beauté du site du Mont Brouilly, entre vignes, panoramas et paysages…

Beaujolez-vous (de juillet à septembre)

Danse, quiz, guingette, marché nocturne… Du mardi au samedi, la fête vous donne rendez-vous tout l’été avec des animations gratuites et beaucoup de convivialité !

Beaujolais en scène et en musique (juillet et août)

Ce festival théâtre et de musique est organisé chaque été dans 5 domaines et châteaux du beaujolais. Spectacles, dégustations, apéritif dinatoire… Les soirs sont tout un art !

Le pèlerinage (8 septembre)

Chaque année depuis 1857, selon le voeu des ancêtres, les vignerons se rendent en pèlerinage à la chapelle pour implorer la protection de la Vierge au Raisin et témoigner de leur confiance en son intercession.

Les journée du Patrimoine (septembre)

Espace des Brouilly

L’Espace des Brouilly est un lieu chaleureux permettant la découverte, la dégustation et l’achat de vins du beaujolais. Chaque année, l’équipe propose une animation dans une ambiance chaleureuse et conviviale.

La fête du Paradis (octobre)

Le Paradis est le jus vermeille sucré qui coule du dernier pressoir de la saison. Cette spécialité de la région permet d’attendre la fin de la vinification des Brouilly. À la sortie du pressoir, le gêne est également utilisé pour la cuisson des saucissons dans les chaudières authentiques installées à Odenas pour l’occasion.

Le marathon du Beaujolais (3ème samedi de nov.)

Le parcours, labellisé FFA, serpente entre 12 villages, les vignes du beaujolais et ses châteaux. Les distances semi-marathon et 13 km sont également proposées, avec la même consigne pour tout le monde : déguisement conseillé !

Le marché de Noël d’Odenas (décembre)

Objets artisanaux, chocolats, gâteaux, gastronomie, boissons de fête, dégustations, jeux pour enfants, buvette… Le rendez-vous est multiple, et le plaisir gourmand !