Les Lieux-Dits

Aux frontIères des terres... Pour le goÛt

SOLS gRAnItIQuES, ROSES, gRIS, ROChES MAgMAtIQuES, SChIStES, dIORItES, ALLuvIOnS… LES MILLIOnS d’AnnéES d’unE hIStOIRE géOLOgIQuE MOuvEMEntéE CRéEnt, SuR dES CEntAInES d’hECtARES, DE gRANDES DIvERSITéS DE SOLS ET DE gOûTS !

« Quand on regarde la diversité des sols, des expositions, des altitudes, il est évident que le mot Brouilly doit se conjuguer au pluriel ; il y a des vins aux goûts très différents d’un secteur à un autre. Techniquement, c’est passionnant »

Robert Perroud, vigneron dans les crus Brouilly et Côte de Brouilly et président du groupement Terroirs Originels

(cf. dans Beaujolais Aujourd’hui - n° 19 - page 5)

LA PARCELLISAtIOn, unE CARtOgRAPhIE du vIgnOBLE

29 lieux-dits potentiels ont été répertoriés en Brouilly et 7 en Côte de Brouilly. Cette parcellisation ne doit rien au hasard et est issue d’une démarche de longue date.

Entre 2009 et 2018, à la demande la profession viticole Inter Beaujolais, une étude de caractérisation des terroirs a été conduite par SIGALES. Après plus de 15 000 sondages de sols, près de 1 000 fosses et une cinquantaine de visites commentées, les analyses permettent aujourd’hui une cartographie du vignoble beaujolais.
Ce travail de recherche scientifique, précis et détaillé, permet de définir des unités de sols et de réfléchir à des regroupements possibles : pour les professionnels du vin, ainsi que pour tout ceux qui ont l’occasion de goûter ces nectars, la parcellisation est synonyme de diversification des goûts, de découvertes et de spécificités.