Terre des Brouilly

Par Monts et Merveilles...

Il était une fois, au nord-est du Massif Central, entre la vallée de la Saône à l’est et la vallée de la Loire, à l’ouest, le Beaujolais. Des courbes douces de collines et de vallées, des châteaux et sites remarquables, des richesses naturelles, des savoir-faire… Et deux trésors : les crus Brouilly et Côte de Brouilly.

Le Mont Brouilly, fief d’une chapelle et de la statue Notre-Dame au Raisin, en est incontestablement le phare connu de tous. De son petit, et pourtant escarpé, 483 mètres d’altitude, il domine les vignes des célèbres appellations Brouilly et Côte de Brouilly, aux caractères si différents : parfaits miroirs de la diversité et de la richesse des sols, ils rassemblent les vignerons autour d’une même passion du vin, de la qualité, des spécificités, et de projets d’avenir.

À travers Terre des Brouilly, ce sont plus de 200 vignerons qui s’unissent dans la valorisation de leur territoire et, notamment, dans la caractérisation des terroirs : car la richesse, la complexité et le caractère remarquable du patrimoine géologique du Beaujolais (reconnu par le label Géoparc mondial UNESCO) offre des goûts aussi exceptionnels que singuliers. Des saveurs uniques à distinguer, travailler, chérir, et surtout à partager, dans une nature généreuse et conviviale !

« Quand on regarde la diversité des sols, des expositions, des altitudes, il est évident que le mot Brouilly doit se conjuguer au pluriel »

Dans le Beaujolais Aujourd’hui – nº19 – page 5