La pollinisation des fleurs permet la formation de petites baies vertes : les futures grumes de raisin. Au milieu de l’été les grumes grossissent, la grappe bascule en position verticale et, petit à petit, les grains se touchent et ramollissent. On parle alors de nouaison et de fermeture de la grappe.

Dans les vignes, les labours se poursuivent en même temps que le relevage, qui consiste à lever la végétation pour offrir une aération et un ensoleillement optimum à la vigne.

 

 

Réalisation clip : Caméras Rouges

C’est également le temps d’éventuels traitements contre les attaques de maladies (mildiou, oïdium), même si progressivement les pratiques évoluent : le nombre de traitements se réduit et les vignerons appréhendent mieux les besoins de la vigne en fonction des conditions climatiques.

A la fin de l’été, les grumes changent de couleur, les sarments passent du vert au brun, et cette véraison accompagne bien sûr le début de la maturation du raisin. Généreuse de ses fruits juteux, la vigne se prépare ensuite à l’hiver avec l’aoûtement, lorsque les bois se durcissent pour accumuler des réserves et résister aux gelées.