Entrée de cave chez un vigneron

De quel espace disposez-vous ?

Évidemment, que l’on habite un petit duplex au Sacré Cœur, une vieille bastide provençale dans le Lubéron ou un appartement dans le dernier programme neuf de Lyon 6e, l’espace de stockage sera différent. Les plus chanceux disposeront d’une « vraie » cave, avec voutes, vieilles toiles d’araignée et bonne odeur d’humidité. D’autres de 3m2 en sous-sol où s’entassent les vélos de toute la famille et qui se situe juste à côté de la chaufferie de l’immeuble. D’autres encore ne disposeront de rien du tout.

Pour les chanceux, il s’agira simplement de vérifier les conditions de bonne conservation du vin, à savoir : une température constante entre 12° et 14°, un taux d’hygrométrie naturelle d’environ 80%, le maintien de l’obscurité et une aération permanente.

Pour les moins chanceux la solution est d’acquérir une cave à vin frigorifique, autrement appelée « cave d’appartement ». Il en existe de différentes contenances, offrant un design plus ou moins tendance. L’important sera de bien distinguer la différence entre une cave de vieillissement et une cave de service, cette dernière se contentant de maintenir les vins à la température à laquelle ils doivent être servis.

Quel est votre profil de buveur ?

Rassurez-vous, on ne va pas vous faire cocher des cases pour savoir si vous êtes plutôt « boit-sans-soif », « biberonneur », « suppôt de Bacchus » ou « galope-chopine » ! Non, bien sûr que non ! Il s’agit à ce stade de définir vos objectifs : souhaitez-vous acheter des vins rares (et donc chers comme le cheval bon marché) pour les conserver ou, désirez-vous acheter des vins pour les consommer de façon plus courante ?

« Ben les deux ! », pensez-vous en haussant les épaules. Ok, cette option est valable aussi. Sachez seulement, avant d’investir dans une cave d’appartement, que si vous pensez boire les vins dans l’année qui suit l’achat, vous pouvez simplement les conserver dans leur carton d’origine, à l’abri de la lumière et dans un endroit où les variations de température seront les moins fortes. Évidemment, si vous avez investi dans une de nos « Dormance » ou autres crus d’exception, pas d’hésitation : cave à vin !

Quel est votre budget pour quel fond de cave ?

Le budget dépend de votre objectif. Si vous souhaitez acquérir quelques vins rares et plusieurs bouteilles à boire dans les deux à cinq ans, vous pouvez commencer avec un budget de plus ou moins 400€.

Vous allez constituer votre fond de cave en mixant trois sortes de vins :

  • Les vins de tous les jours, fruités et légers.

  • Les vins pour occasions particulières, plus complexes et haut de gamme.

  • Les vins de garde, pour occasions très, très particulières, crus rares et d’exception des grands terroirs.

Pour faire les bons choix selon vos goûts, faites-vous aider d’un caviste, demandez conseil auprès des viticulteurs que vous rencontrez, épluchez les guides, fréquentez les salles des ventes, posez-nous des questions.

L’essentiel est que votre cave vive et que vous la renouveliez régulièrement, en laissant toutefois le temps de vieillir aux vins de garde.

Enfin, vous pouvez vous doter d’un livre de cave pour suivre votre stock. Technologie et innovation oblige, vous n’êtes plus obligés d’avoir recours au cahier en papier, il existe des applications qui vous permettent de gérer votre cave depuis votre smartphone. Vous pouvez tenter : macaveavins.com,100% gratuit (comme la pub’ qu’on vient de lui faire !)

Allez, à vous de jouer !

Pour commencer votre fond de cave, choisissez parmi nos AOP Brouilly et Côte de Brouilly : https://www.espace-des-brouilly.com

Si vous voulez plus d’informations : https://terredesbrouilly.com/domaines/

Découvrez toutes les actualités de Brouilly sur notre blog visitez notre blog.